CHATEAUROUX CITOYEN

Rencontrons-nous ! L’appel de Châteauroux citoyen à Châteauroux Demain.

Les élections municipales de 2020 approchent. À Châteauroux, deux initiatives sont nées pour y participer qui revendiquent des valeurs humanistes, démocratiques, écologistes et sociales : « Châteauroux citoyen » et « Châteauroux demain ».

Notre collectif, « Châteauroux citoyen », est né en juin 2019 avec le lancement de la plateforme chateaurouxcitoyen.fr. Portée par des insoumis, des Gilets jaunes et des jeunes mobilisés pour le climat, cette plateforme permet de recueillir les propositions des citoyens pour notre ville afin de construire un programme en phase avec leurs attentes et leurs aspirations. Nous pensons que cette plateforme, associée à une intense campagne de porte-à-porte, peut permettre de mobiliser les abstentionnistes qui n’ont plus confiance dans la politique. Nous avons décidé lors de notre première assemblée des soutiens d’une méthode simple pour valider un programme et définir la construction d’une liste : le vote de toutes les personnes qui soutiennent notre démarche. Cela nous semble la méthode la plus simple pour mettre tout le monde d’accord.

Un autre collectif, « Châteauroux Demain », développe une autre approche. Depuis plusieurs mois, il organise des réunions de ses membres pour discuter d’un programme. Il y a quelques jours, ce collectif s’est fait connaître du grand public par une page Facebook et un article dans la Nouvelle République. Y participent des membres du Parti Communiste, d’EELV et des citoyens engagés dans des associations ou des collectifs écologistes. Si les méthodes de travail sont différentes des nôtres, les valeurs défendues par ce collectif semblent quant à elles extrêmement proches de ce que nous défendons nous-mêmes depuis plusieurs mois.

Ces deux approches suscitent dans la population à la fois espoir et incompréhension. Espoir, parce qu’il semble possible de faire enfin la transformation écologique, démocratique et sociale dont notre ville a besoin et que Gil Avérous n’a pas su mettre en œuvre. Incompréhension, car les idées défendues sont si proches qu’il semble étonnant que deux collectifs les portent séparément. Certes (et nous le répétons car nous pensons que tout tient dans ce problème), les modes de fonctionnement et les méthodes de travail sont différentes et peut-être même contradictoires, mais il doit être possible de dépasser ces problèmes pour porter en commun nos idées.

Pour cela, il faut parler. Il faut le faire franchement et en toute transparence. Il y a quelques mois, le collectif Châteauroux citoyen avait proposé au deuxième collectif (qui ne portait alors pas de nom officiel) une rencontre filmée afin que chaque citoyen de notre ville puisse connaître la teneur des échanges. Cette proposition était restée lettre morte, sans doute parce que les vacances d’été l’avaient ensevelie sous les jours ensoleillés et paisibles qui tiennent généralement à distance de ce genre de sujet. Il nous semble désormais possible que cette proposition reçoive un accueil favorable. Nous la renouvelons donc dans les mêmes termes : une rencontre filmée entre nos deux collectifs. Cette modalité implique évidemment de permettre à des personnes qui ne souhaiteraient pas être filmées, pour des raisons personnelles ou professionnelles, de participer tout de même sans apparaître à l’image.

Précisons un point. L’absence de réponse favorable à nos précédents échanges a conduit des citoyens qui souhaitent un regroupement de ces deux démarches à proposer l’intervention d’une médiatrice, pensant que des problèmes insurmontables rendaient impossible toute discussion. Nous ne pensons pas que cela soit vrai. Ni que cela soit une méthode de rencontre efficace. Nous l’avons déjà dit : nous partageons un grand nombre de valeurs et d’objectifs. Nous nous retrouvons déjà fréquemment dans des actions communes. Nous avons des méthodes de travail et de fonctionnement différentes. Il faut en discuter franchement et à bâtons rompus en développant des arguments de fond. Pas s’enfermer dans des schémas qui laissent entendre dès le début qu’il pourrait y avoir des oppositions telles entre nous qu’il faille l’intervention d’une tierce personne pour les régler. Pas d’infantilisation de la politique : de l’honnêteté, des arguments, du débat – même houleux ! – voilà ce qu’il nous faut pour éclaircir nos différences et trouver le moyen de converger.

Compte tenu de notre agenda de campagne, qui implique des porte-à-porte tous les soirs de la semaine, des actions le samedi matin, des assemblées de quartier le samedi en fin d’après-midi et des actions d’auto-organisation en journée le dimanche, les moments permettant une rencontre sont peu nombreux. Mais nous pensons indispensable qu’elle ait lieu. Celle-ci est possible le dimanche 20 octobre. Il s’agit en effet du week-end que nous avons prévu de réserver à notre deuxième assemblée des soutiens de Châteauroux citoyen, et qui, donc, n’implique pas d’action d’auto-organisation le dimanche.

Nous espérons que cet appel sera entendu et qu’il permettra d’échanger en toute transparence. Avec un objectif simple : regrouper nos deux collectifs autour de méthodes communes et d’un label unique. Peut-être que cela est impossible. Nous pensons le contraire. Mais nous sommes prêts quoi qu’il arrive à assumer nos responsabilités. Seule compte pour nous une chose : comment mobiliser le grand nombre afin de tourner notre commune vers les grands défis écologiques, démocratiques et sociaux de l’époque. Et à la fin des fins, nous nous en remettrons tous quoi qu’il arrive – ensemble ou séparément – à une règle simple : le souverain est le peuple et c’est à lui de trancher. Nous pensons qu’il serait dommage de continuer à agir dans deux voies parallèles sans avoir au moins d’abord essayé de tracer une route commune. C’est ce que nous proposons ici. Chiche ?

Soutenez la démarche Châteauroux Citoyen :