CHATEAUROUX CITOYEN

Compte-rendu et vidéo intégrale de la 2e assemblée des soutiens

Le dimanche 20 octobre 2019 se tenait à Châteauroux, au centre culturel Jean Racine (salle Roger Dion) la deuxième assemblée des soutiens de Châteauroux citoyen. Retrouvez ci-dessous les principales décisions prises lors de cette réunion et le compte rendu intégral :

Compte rendu détaillé

Présents : Carole, Corinne, Antoine SP, Aymeric, Antoine L, Philippe, Yves, Aristide, Dominique, Jean-Bernard, Marty, Maximilien, Anne-Marie, Coralie, Cédric, Sylvie, Jean-Michel, Virginie 

Principales décision : 

  • Création d’un groupe de travail pour faire un support expliquant les compétences de la mairie : Yves, Philippe, Aymeric, Aristide, Cédric
  • Nouveau calendrier (voir détail plus bas)
  • Création d’un groupe de travail pour faire un voeu au conseil municipal sur les maisons de quartier : Maximilien, Corinne, Aymeric, Jean-Michel, Virginie, Antoine SP
  • Création d’un groupe de travail sur la question des bars pour faire des auditions et écrire un article : Maximilien, Antoine L, Dominique
  • Création d’un groupe de travail sur les associations composé de : Philippe, Anne-Marie et Aristide
  • Désignation de rapporteurs thématiques sur le programme (voir détail plus bas)
  • Adoption d’une charte des candidats que ces derniers doivent s’engager moralement et publiquement à respecter (voir détail plus bas)
  • Antoine L et Dominique sont chargés de trouver une solution légale et technique pour les dons en ligne.
  • Une entreprise téléphonique est prise en « test » pour cette semaine à Beaulieu. On déterminera ensuite si on continue d’utiliser ses services en fonction de la réussite de l’opération.

1- Point signatures :

158 signataires dont 87 de Châteauroux au moins (dans certains cas, ce n’est pas obligatoire de préciser). La plupart des signataires qui ne sont pas de Châteauroux sont originaires de l’Indre. 

2- Point sur la collecte des signatures pour le Référendum d’initiative partagée d’ADP

Châteauroux citoyen a mené ou participé à plusieurs actions de collecte depuis un mois : à la gare de Châteauroux, à la fête des possibles, à Vandoeuvres, à Saint Jean, à Saint Denis, au marché de la place de la République, à La Châtre et à la braderie de Châteauroux.

191 signatures ont été récoltées directement sur le terrain.

Il y a eu en tout 416 signatures en plus enregistrés sur le site adprip.fr depuis un mois, ce qui montre un effet ricochet des actions sur le terrain. On est donc passé pour l’Indre de 2145 à 2561 signatures au total

Sur la commune de Châteauroux, 682 soutiens pour le référendum sur les 3000 nécessaires 

3- Point sur les porte-à-porte :

En tout, 8 participants aux actions de porte à porte 

Quartiers couverts : Saint Jean, Beaulieu, Saint Denis = plus de 400 portes couvertes et en moyenne entre une porte sur deux et une porte sur trois ouverte

Nombre de contacts faits grâce à ces actions : 15 à Saint Jean, 3 à Saint Denis et 8 à Beaulieu 

La question des maisons de quartier, de leurs évolutions, leur organisation dans la ville ressort beaucoup 

À Beaulieu, on remarque deux éléments qui font réagir. D’abord l’idée de récupérer le pouvoir pour les citoyens, de faire les choses nous même et ensuite la question de la propreté dans le quartier. La cleanwalk du samedi 26 intéresse et motive les habitants.

Il serait utile pour le porte à porte d’avoir un support qui explique les compétences de la maire, de l’intercommunalité et leurs liens avec les autres organismes publics.

Décision :

  • Création d’un groupe de travail pour faire un support expliquant les compétences de la mairie : Yves, Philippe, Aymeric, Aristide, Cédric

4- Point sur le calendrier d’action :

Le début de la campagne de porte à porte a permis de se rendre compte que l’entrée en mobilisation des gens pouvait être plus lente qu’on le pensait. Le calendrier d’action est donc allongé : plutôt qu’un seul quartier par semaine, comme décidé précédemment, il s’agit plutôt de faire 4/5 grands quartiers, regroupant plusieurs quartiers à chaque fois sur 2 semaines. Pour le quartier St Jean / St Jacques, il y aura un mois de mobilisation à la fin de l’année 2019 / début de l’année 2020. Pour chaque quartier, en plus du porte à porte, on prévoit une action publique du type « cleanwalk » et une assemblée de quartier. 

Décisions :

  • Nouveau calendrier d’action
  • Faire un agenda en ligne 

5- Propositions de campagne :

Pour faire suite aux retours sur les porte à porte, il est proposé de porter un voeu sur les maisons de quartier au prochain conseil municipal, par l’intermédiaire de Aymeric. Il s’agit de faire apparaitre la démarche participative de Châteauroux citoyen. 

Il est proposé une campagne sur le thème de la fermeture des bars : cet été, un arrêté municipal a contraint les bars à fermer leurs terrasses une heure plus tôt, un arrêté préfectoral vient maintenant ordonner la fermeture des bars à 3h, les LBD pour la police municipal sont justifiés par Gil Avérous pour faire la sortie des bars. A partir de ces éléments, une pétition est proposée pour s’opposer à la politique anti-bars de la mairie et proposer une garde municipale républicaine composée de citoyens volontaires pour pacifier les situation conflictuelles autour des bars. Cette proposition déclenche de nombreuses discussions. Certains préfèrent le concept de « médiateurs » à celui de « garde municipale républicaine ». Le lien entre centre-ville et quartiers populaires sur ces question doit être fait. Les interventions soulignent que ce qui dérange c’est avant tout que les bars du centre-ville drainent une population qui habitent dans les quartiers et en périphérie et qui Gil Avérous tente de séduire un électorat. D’autres insistent sur la nécessité de proposer des solutions aux riverains comme de l’isolation phonique. On se met d’accord sur le fait qu’il est nécessaire de rencontrer les différents acteurs de ce sujet. 

Décisions :

  • Création d’un groupe de travail pour faire un voeu au conseil municipal sur les maisons de quartier : Maximilien, Corinne, Aymeric, Jean-Michel, Virginie, Antoine SP
  • Création d’un groupe de travail sur la question des bars pour faire des auditions et écrire un article : Maximilien, Antoine L, Dominique 

6- Bilan des discussions avec Châteauroux demain 

Rappel des différentes étapes : il y a eu une proposition de rencontre filmée de la part de Châteauroux citoyen, restée sans réponse ; un collectif de citoyens sur aucune des deux listes a fait une proposition de médiation ; la médiatrice proposée n’était en fait pas indépendante ; Châteauroux citoyen a fait une nouvelle proposition de rencontre filmée ; refus officiel de la par de Châteauroux demain. 

Toute cette séquence a fait perdre du temps sur le calendrier d’action. Il faut considérer ce chapitre comme clos et avancer sur nos méthodes et nos objectifs sans s’en soucier. 

Si des membres de Châteauroux demain changent d’avis en cours de route, les outils restent en place pour qu’ils puissent s’intégrer dans la démarche. 

Il y a des différences de méthode fondamentales entre les deux démarches : d’un côté, un cartel de partis, des réunions à huis-clos et un programme imposé par les « sachants ». De l’autre une démarche ouverte, transparente qui vise à faire construire le programme par les citoyens. 

Pas la même finalité : Châteauroux demain ne vise que les élections tandis que Châteauroux citoyen pourra perdurer après les municipales. 

Il faut maintenant mettre en avant à fond notre méthode de désignation des candidats pour montrer qu’il n’y a pas de petits arrangements chez nous. 

7 – Point sur la construction du programme 

Pour l’instant, il y a 93 propositions sur le site. Il faudra faire une première synthèse programmatique d’ici la mi-novembre avant l’adoption du programme fin décembre. Pour cela, il faut que les participants à Châteauroux citoyen pensent bien à mettre en ligne leurs propositions. Pour cette synthèse, il y aura des rapporteurs thémtiques, des rapporteurs pour les associations et pour les quartiers. Chacun sera responsable de présenter une synthèse des propositions, puis il y aura débat entre tous les participants à l’assemblée et en aboutira une synthèse. Concernant les associations, il faut faire un travail de contact et de rencontres. 

Décisions : 

  • Création d’un groupe de travail sur les associations composé de : Philippe, Anne-Marie et Aristide
  • Désignation de rapporteurs thématiques sur le programme :
    • Démocratie : Aymeric
    • Ecologie : Dominique
    • Emploi : Cédric 
    • Justice sociale : Carole 
    • Sûreté publique : Antoine L
    • Biens communs : Maximilien 
    • Quartiers : Antoine L

8- Point sur le processus de désignation des candidats :

Décision :

Les candidats doivent s’engager moralement et publiquement à soutenir la charte suivante :

Avant l’élection, je m’engage à : 

– soutenir le programme de « Châteauroux citoyen » lorsqu’il sera validé par le vote ; 

–  soutenir la liste « Châteauroux citoyen » même si je ne suis pas, finalement, présent·e sur cette liste ou que j’y figure mais pas à la position que j’aurais voulue ; 

–  voter pour le programme et la liste de « Châteauroux citoyen » aux élections municipales ; 

–  rendre public mon casier judiciaire

Après l’élection, si je suis élu·e, je m’engage à : 

–  me soumettre aux référendums révocatoires et démissionner de mon mandat dans le cas où ceux-ci seraient négatifs pour moi ; 

–  aider à la mise en place de référendums d’initiative citoyenne locaux et appliquer les décisions issues du résultat du vote des citoyens, même si elles vont contre mon opinion
personnelle ; 

–  ne pas cumuler de mandats exécutifs et notamment à ne pas cumuler le rôle de maire de Châteauroux et de président de Châteauroux Métropole ; 

–  diminuer la rémunération du maire et la limiter au niveau qui sera fixé par le programme de « Châteauroux citoyen » ;

–  être présent·e au conseil municipal et / ou au conseil communautaire ; 

–  voter conformément, en conseil, au programme de « Châteauroux citoyen » ; 

–  voter conformément au consensus obtenu dans les assemblées publiques de préparation du conseil municipal sur les sujets non prévus par le programme, ou expliquer publiquement mon vote si je choisis de voter différemment de la décision collective.

9 – Point sur les moyens d’action 

– Sur les dons, plusieurs problèmes sont évoqués. D’abord, le fait qu’il n’est pas possible d’ouvrir un compte de campagne avant la désignation d’une tête de liste. Ensuite, que le principe « d’unicité du compte de campagne » suppose que les dons reçu ne peuvent pas l’être sur un compte puis transférés sur le compte de campagne. Cela complique la possibilité de faire une campagne de dons en ligne. Une possibilité est de passer par le site national de laFrance insoumise qui dispose d’un outil de « dons fléchés » mais cela pose un problème de suspicion du fait que ça passe par un parti politique.

Antoine L propose de d’utiliser une entreprise de démarchage téléphonique pour inviter à nos actions. Plusieurs personnes doutent de l’efficacité de cette méthode. Il est précisé que l’entreprise est d’accord pour avancer jusqu’à l’ouverture du compte de campagne.

Décisions :

  • Antoine L et Dominique sont chargés de trouver une solution légale et technique pour les dons en ligne.
  • L’entreprise téléphonique est prise en « test » pour cette semaine à Beaulieu. On déterminera ensuite si on continue d’utiliser ses services en fonction de la réussite de l’opération.

Déposer une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En déposant une contribution, je soutiens la démarche « Châteauroux citoyen » et autorise l’envoi d’informations à ce sujet sur mon mail

Les contributions

1 commentaire

Déposer une contribution

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *