CHATEAUROUX CITOYEN

Le week-end des 26 et 27 octobre était la conclusion de deux semaines de mobilisation de Châteauroux citoyen dans le quartier Beaulieu. Les nombreux échanges avec les habitants durant les porte-à-portes avaient permis d’identifier le problème de la propreté du quartier comme une préoccupation importante.

Fidèle à sa démarche qui met en avant les actions d’auto-organisation pour régler les problèmes qui peuvent l’être, Châteauroux citoyen a donc organisé une marche de ramassage des déchets le samedi 26. Pendant deux heures, une vingtaine de personnes ont arpenté les rues du quartier, sacs poubelle à la main pour le nettoyer. Le résultat : une vingtaine de sacs poubelles remplis et une dizaine de bouteilles pour les mégots de cigarettes. La preuve que la mairie laisse de côté ce quartier pour ce qui est de sa propreté. Cette marche fut aussi l’occasion de discuter avec les gens, de recueillir leurs colères, leurs aspirations et surtout les inviter à venir à l’assemblée citoyenne du quartier qui devait se tenir le lendemain.

« À Beaulieu, on est laissés de côté »

De propreté, il en fut donc évidemment question lors de cette fameuse assemblée citoyenne qui se tenait le dimanche 27 à la salle Madeleine Sologne. Dans la salle, plusieurs habitants – et surtout habitantes – croisés dans les jours précédents son là. Chacun et chacune est venu avec une longue liste de doléances. Il y a la propreté, mais aussi les transports publics et surtout les bus, l’école, la réactivité de la police et bien d’autres choses. Pour résumer le sentiment général, une participante de l’assemblée l’a exprimé ainsi : « à Beaulieu, on est laissé de côté ».

assemblee citoyenne
L’assemblée citoyenne de Beaulieu

Une thématique revient souvent dans les échanges et illustre ce constat : les problèmes d’accessibilité pour les personnes handicapées. Ainsi, alors que les trottoirs au niveau des arrêts de bus ont depuis longtemps été adaptés dans le centre-ville pour permettre aux fauteuils roulants de monter dans le bus, ce n’est toujours pas le cas à Beaulieu. On déplore aussi l’absence d’activités pour les jeunes dans le quartier et le manque de bus réguliers, notamment le dimanche pour qu’ils puissent accéder aux équipement de l’agglomération.

Des problèmes aux solutions

De l’énumération des problèmes, on passe ensuite aux solutions. On voit vite que tout est question de choix politiques. Pour la propreté, le débat permet de faire émerger plusieurs propositions : distribution de cendriers de poche, installations de sacs pour déjections canines « Toutounet », et de toilettes publiques. Mais aussi une meilleure coordination entre les services de nettoyage de la mairie et de l’OPAC, lesquels se renvoient souvent la balle pour justifier leur inaction. Bien sûr, ce sont aussi les habitudes des gens qui doivent changer. Pour cela, des campagnes de sensibilisation par exemple via l’affichage ont été proposées. Et également l’idée d’avoir une police municipale de proximité pour combattre les incivilités.

Une demande de services publics

De manière générale, les différents participants à l’assemblée citoyenne, quelque soit l’hétérogénéité de leurs plaintes, demandent plus de services publics. C’est notamment le cas d’une maman, venue dire son indignation de voir les postes d’adultes encadrant les élèves des écoles maternelles fondre comme neige au soleil sous le mandat de Gil Avérous. L’ensemble des problèmes liés au non respect des règles de vie commune, par exemple dans le bus pourraient trouver aussi leur solution dans l’embauche d’agents supplémentaires. L’inverse, donc de la politique actuelle qui supprime des postes de fonctionnaires municipaux.

Construire le programme du peuple

En tout, cette assemblée citoyenne aura duré près de 2h30. Le contenu très riche des échanges montre que la démarche participative initiée par Châteauroux citoyen est bien pertinente. Les citoyens de Beaulieu ont en effet beaucoup de choses à dire sur leur quartier quand on leur en donne l’occasion. La discussion et l’action collective permettent d’identifier les responsables des situations impossibles dans lesquels les gens du commun sont mis. Et aussi de se rendre compte de la force de notre intelligence collective. Les propositions élaborées lors cette assemblée seront rentrée sur le site internet châteaurouxcitoyen.fr. Elles viennent nourrir l’ambition du collectif de construire un programme qui soit réellement celui du peuple. Rendez-vous dans le quartier Grands Champs les deux prochaines semaines pour continuer à agir dans ce sens.
Soutenez la démarche Châteauroux Citoyen :

Déposer une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En déposant une contribution, je soutiens la démarche « Châteauroux citoyen » et autorise l’envoi d’informations à ce sujet sur mon mail

Les contributions

Afin de faciliter la lisibilité et le traitement des contributions, merci de faire des contributions courtes (100 mots maximum) et de ne défendre qu’une proposition par contribution. Pour défendre trois propositions, faites trois contributions : vous pouvez déposer autant de contributions que vous le souhaitez alors n’hésitez pas !