CHATEAUROUX CITOYEN

Samedi 11 janvier 2020, les soutiens de Châteauroux citoyen réunis en Assemblée ont finalisé le programme « Châteauroux, commune du peuple : 34 propositions pour changer la ville ». C’était la dernière étape avant de publier et de soumettre cet ambitieux programme au vote de tous les sympathisants. C’est chose faite : l’ensemble des propositions sont disponibles et tout le monde peut voter dessus jusqu’au samedi 18 janvier. La vidéo intégrale des échanges de cette journée peut être consultée ci-dessus.

La quatrième assemblée programmatique a été essentiellement consacrée à trancher les points qui n’avaient pas fait consensus lors des discussions précédentes. Le premier était issu de plusieurs contributions qui suggéraient la création d’une unité de citoyens volontaires pour assurer des tâches de médiation, d’une « brigade verte » pour prévenir les comportements inciviques. Sur le principe même de cette idée, plusieurs objections ont été soulevées : le besoin de formation pour remplir de telles missions, ou encore la nécessité de définir très précisément les tâches avec les professionnels de la police municipale pour ne pas mettre en danger les volontaires. Ces précisions ont été ajoutées à la proposition. Le caractère rémunéré ou non de ce volontariat restait également en suspend. Une indemnisation a paru indispensable à tous les participants de l’Assemblée du fait des discussions sur les missions. Enfin, il a été décidé d’un nom pour cette unité qui a faire consensus : « unité de tranquillité et de médiation ».

Un autre point n’avait pas fait consensus lors d’une précédent assemblée programmatique : la gratuité de la cantine scolaire. Certains pensaient qu’il fallait rendre la cantine gratuite pour tous, d’autres sous condition de revenu des parents. Le débat a donc été réouvert. Les arguments pour la gratuité intégrale ont fini par faire consensus entre les participants. D’abord, parce que les droits universels sont plus solides pour tous. En effet, les personnes les plus favorisées ne remettent pas en cause les droits dont elles sont elles-mêmes les bénéficiaires. Ensuite, les participants ont considéré que l’alimentation des enfants était une question de santé publique. Le passage en bio et local des repas servis à la cantine, aussi compris dans le programme est un argument important pour la gratuité : inciter le plus possible à ce que les enfants mangent à la cantine va dans ce cas dans le sens de l’intérêt général. Les soutiens de Châteauroux citoyen ont donc tranché : le programme défendra la cantine gratuite pour tous. Le cout de cette mesure pourra par ailleurs être compensée par des économies faites par l’arrêt des grands projets inutiles comme Ozans ou la piscine Balsanéo, la fin des privilèges des élus ou des économies faites sur les marchés publics mis sous surveillance citoyenne.

Avec cette quatrième assemblée, Châteauroux citoyen a bouclé un travail de 7 mois au cours desquels les citoyens ont eu la parole sur l’avenir de leur ville. 200 contributions ont été déposés sur le site et étudiées. Des centaines de portes ont été visitées dans tous les quartiers avec derrière chacune d’entre elles de riches discussions. 5 assemblées citoyennes de quartiers ont été tenues. Maintenant, la grande bataille commence : celle qui doit conduire aux manettes de notre ville le programme construit par ses habitants.

Déposer une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En déposant une contribution, je soutiens la démarche « Châteauroux citoyen » et autorise l’envoi d’informations à ce sujet sur mon mail

Les contributions

Afin de faciliter la lisibilité et le traitement des contributions, merci de faire des contributions courtes (100 mots maximum) et de ne défendre qu’une proposition par contribution. Pour défendre trois propositions, faites trois contributions : vous pouvez déposer autant de contributions que vous le souhaitez alors n’hésitez pas !