CHATEAUROUX CITOYEN

Samedi 1er février, Châteauroux Citoyen lançait une grande première au niveau national : une émission en direct sur la plateforme Twitch mêlant jeux vidéo et politique. « Twitch » ? Quésako ? C’est une plateforme de vidéos en direct très prisée par les amateurs de jeux. La pratique la plus courante : un joueur se filme en train de jouer et diffuse en direct pour que d’autres puissent suivre le jeu avec lui, et interagir via le « chat ». Plusieurs millions de personnes utilisent tous les jours cette plateforme sur internet mais elle reste largement en dessous des radars politiques et médiatiques.

Sur la liste des candidats de Châteauroux Citoyen, il y a plusieurs twitchers. C’est notamment le cas de Coralie Porcher, quatrième sur la liste et de Julien Fromont, onzième. Maximilien Mesnard, cinquième colistier, est aussi familier de cet univers. D’où cette idée un peu folle : parler de Châteauroux Citoyen sur Twitch. Il y a forcément des gamers à Châteauroux. Beaucoup de jeux vidéos ont un contenu politique. Et puisque le but assumé de Châteauroux Citoyen est d’aller convaincre les abstentionnistes sur la base du programme « Châteauroux, commune du peuple » : pourquoi ne pas aller chercher les gens là où ils sont ?

Voilà comment est née l’idée d’une émission Twitch Châteauroux Citoyen. Le principe : quatre personnes du collectif jouent à un jeu vidéo et en même temps ils parlent d’un chapitre du programme. Pour le premier épisode, Carole Flamant, Antoine Léaument, Eloïse Gonzalez et Laurent Joyeux ont joué au jeu «  We. The Revolution  ». Pendant une émission de trois heures, ils ont incarné un tribunal révolutionnaire pendant la Révolution française. Leur but : élucider des affaires et prononcer la sentence  : prison ou acquittement.

De temps en temps, les quatre joueurs faisaient une pause pour discuter et présenter le premier chapitre du programme «  plus de démocratie et d’éthique  ». Référendum d’initiative citoyenne, abolition des privilèges des élus, pouvoirs supplémentaires pour les conseils de quartiers : les propositions en ce domaine sont nombreuses et résonnent fort avec la Révolution française ! Le côté participatif qui est la marque de fabrique de Châteauroux citoyen était aussi bien présente puisqu’il y avait une interaction permanente avec les spectateurs via le «  chat  ».

Au total, c’est une belle réussite pour une première. Tous supports confondus, l’émission a été suivie en direct par plus d’une centaine de personnes et plus de 2 000 en tout soit en direct soit en rediffusion. Beau succès participatif aussi, puisque plus de 500 messages ont été échangés sur le chat… qui permettait d’aider les joueurs à prendre les décision dans le jugement. Une forme, donc, de démocratie participative du jeu vidéo  ! Le nombre d’abonnés de la chaîne Twitch de Châteauroux Citoyen a quant à lui doublé, preuve que l’intérêt pour les émissions à venir sur les 5 autres thèmes du programme (écologie, emploi, justice sociale, biens communs, sûreté publique) suscitent l’intérêt  !

Rendez-vous donc dans les semaines à venir sur la chaîne Twitch de Châteauroux Citoyen pour suivre les prochaines émissions mêlant politique et jeux vidéo, dans la bonne humeur d’un apéro entre amis… auquel participer vous aussi depuis le chat (moins les chips et les boissons)  !

Pour retrouvez la première émission et s’abonner à la chaine Twitch, cliquez ici.

Déposer une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En déposant une contribution, je soutiens la démarche « Châteauroux citoyen » et autorise l’envoi d’informations à ce sujet sur mon mail

Les contributions

Afin de faciliter la lisibilité et le traitement des contributions, merci de faire des contributions courtes (100 mots maximum) et de ne défendre qu’une proposition par contribution. Pour défendre trois propositions, faites trois contributions : vous pouvez déposer autant de contributions que vous le souhaitez alors n’hésitez pas !