CHATEAUROUX CITOYEN
antoine leaument chateauroux citoyen
Tribune d’Antoine Léaument, tête de liste de «Châteauroux citoyen».

L’épidémie de Coronavirus est arrivée en France. « Phase 2 » ou « phase 3 », l’important est que ce virus circule désormais largement dans le pays et il est certain que Châteauroux sera touché, comme probablement l’ensemble des villes. Ce fait ne doit pas devenir un motif de panique : la mortalité de ce virus, pour que ce qu’on en connaît pour le moment, se concentre surtout sur des personnes à risques, personnes âgées ou souffrant déjà d’une affection. Ce que nous devons faire en priorité : suivre les consignes des autorités sanitaires pour ralentir la propagation de la maladie et limiter ses dégâts. Je les rappelle : se laver les mains régulièrement dans la journée, éviter les contacts pour se saluer (bise, poignée de main), appeler le 15 dès l’apparition de symptômes grippaux.

Dans la difficulté, le collectif reprend le dessus

Surtout, nous devons comprendre que nous ne pouvons vaincre l’épidémie qu’ensemble. Tout le monde est dans le même bateau : personne ne peut espérer s’en sortir seul. C’est pourquoi il faut activer les logiques de solidarité et de collectif. On le voit avec les premières mesures prises au niveau national : les politiques se tournent tous vers l’hôpital public et plus largement notre système de santé, basé sur le concept de Sécurité sociale. Pour une fois, personne ne stigmatise les fonctionnaires ou prétend qu’il faut faire des économies dans le service public de santé. Emmanuel Macron, habituellement libéral dogmatique, a même pris un arrêté pour contrôler les prix du gel hydro-alcoolique. La concurrence libre et non faussée, en la matière, risquait de mettre en danger la santé publique puisqu’elle faisait s’envoler les prix.

Le premier dossier pour le prochain maire de Châteauroux

Le maire issu des élections des 15 et 22 mars sera élu par le conseil municipal le 28 mars. On sera alors sûrement au pic de la crise sanitaire. Il convient donc d’être prêt. Le plus urgent à mes yeux est de s’assurer de la bonne préparation et du bon équipement des écoles municipales. En relation avec l’agence régionale de santé et le centre hospitalier de Châteauroux, il faut s’assurer que tout le personnel scolaire est bien formé et informé, que les écoles sont bien équipées en savons et solutions hydro-alcooliques et que les règles d’hygiènes sont bien connues et diffusées.

L’information sur les mesures de précaution à prendre est cruciale. Plus ces règles seront appliquées largement, plus nous avons de chances de juguler l’épidémie. Il ne faut pas lésiner sur les moyens pour que les informations sanitaires circulent plus vite que le virus. Ainsi, élu maire, je réquisitionnerai les espaces publicitaires sur le mobilier urbain communal et je remplacerai la publicité commerciale par des informations d’intérêt général, c’est-à-dire les consignes à la population pour prévenir l’avancée du coronavirus.

Une des façon de combattre le coronavirus est l’isolement temporaire des personnes infectées. Mais à un certain stade, les autorités sanitaires ne pourront plus toutes les repérer et leur dire de rester chez elles. Il va donc falloir que chacun, en responsabilité, puisse décider de ne pas aller au travail en cas d’apparition des symptômes. Pour inciter les salariés à le faire, un congé maladie indemnisé sans aucun jour de carence a été mis en place. Encore faut-il être au courant. Je m’appuierai sur les syndicats castelroussins pour diffuser l’information au sein des entreprises.

Enfin, les petits commerçants peuvent aussi être amenés à fermer boutique en cas de contamination. Il est important qu’ils le fassent pour ne pas propager la maladie et donc qu’ils ne craignent pas les conséquences financières. C’est pourquoi nous pourrions mettre en place un fond municipal d’indemnisation des petits commerces afin de les rassurer et que la santé publique soit la première priorité dans les décision de chacun. Si la situation l’exige, je n’hésiterai pas à utiliser les pouvoirs de police du maire pour ordonner la fermeture administrative des plus grandes surfaces commerciales : je préfère la santé des Castelroussins au profit des multinationales.

Renforcer nos mécanismes d’entraide pour faire face aux crises

Le coronavirus n’est pas étranger à la crise écologique. En effet, la transmission de plus en plus de virus des animaux aux hommes est provoquée par la destruction de l’habitat naturel des animaux sauvages. La déforestation, la bétonnisation poussent les animaux sauvages à venir vivre de plus en plus près des hommes. Cette promiscuité fait naître chez l’homme des nouvelles maladies. La mondialisation des échanges favorise ensuite sa diffusion en épidémie mondiale. Que ce soit sur le plan sanitaire ou des évènements climatiques catastrophiques, le réchauffement climatique va amener les sociétés humaine à gérer de plus en plus de crises.

Si Châteauroux citoyen remporte l’élection municipale, nous développerons dans notre ville les mécanismes d’entraide qui nous permettrons d’être résilients dans les difficultés qui nous attendent. C’est notamment pour cela que nous avons un programme ambitieux en matière de santé avec le recrutement de médecins salariés et l’ouverture dans les quartiers de maisons de santé. Nous résisterons d’autant plus aux prochaines épidémies que nous aurons un tissu de médecine de proximité. En matière de sûreté publique, nous défendons la création d’une unité de tranquillité et de médiation composée de volontaires. Cela pourrait constituer à l’avenir une réserve de citoyens formés et expérimentés mobilisables rapidement pour prévenir, diffuser rapidement des informations, rassurer la population.

Quand un péril frappe à la porte, il faut se serrer les coudes. Le collectif, la solidarité, l’unité, le service public, le bénévolat, l’entraide et l’altruisme nous rendent plus forts dans le tourment. C’est le sens d’un vote pour Châteauroux citoyen les 15 et 22 mars prochain.

Soutenez Châteauroux Citoyen :

Déposer une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En déposant une contribution, je soutiens la démarche « Châteauroux citoyen » et autorise l’envoi d’informations à ce sujet sur mon mail

Les contributions

Afin de faciliter la lisibilité et le traitement des contributions, merci de faire des contributions courtes (100 mots maximum) et de ne défendre qu’une proposition par contribution. Pour défendre trois propositions, faites trois contributions : vous pouvez déposer autant de contributions que vous le souhaitez alors n’hésitez pas !