CHATEAUROUX CITOYEN

Le 15 mars 2020, au premier tour des élections municipales, l’abstention atteignait 55,34% au niveau national. À Châteauroux, elle dépassait les 60% et avoisinait même les 80% dans certains bureaux de vote. L’abstention étant majoritaire, nous lançons un « audit citoyen de l’abstention » pour mieux en comprendre les causes.

Vous pouvez y participer en remplissant le questionnaire ci-dessous. Cela prend 3 à 5 minutes. Toutes les données resteront anonymes. Nous réaliserons ensuite un rapport sur cette abstention avec des propositions pour encourager l’implication populaire dans les élections.

Audit citoyen de l’abstention :

Déposer une contribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En déposant une contribution, je soutiens la démarche « Châteauroux citoyen » et autorise l’envoi d’informations à ce sujet sur mon mail

Les contributions

15 commentaires

  1. Vous n’avez posé de question que sur le 1er tour pour lequel je me suis déplacée malgré les crainte à l’époque sur le virus. Je n’ai pas voté au second tour, non pas à cause du virus donc… en fait, Je n’accepte plus de vote “citoyen” “de compromis” “de barrage à…”, je ne vote plus que pour le candidat et le programme que j’ai choisi et s’il n’y est pas, je ne vote pas et ce sera ainsi pour toutes les élections désormais pour moi.

  2. Idée 1 Je suppose que le pays des Droits de l’homme devrait pouvoir mettre en place un devoir civique obligatoire : le vote. (avec reconnaissance du vote blanc). 2 chaque citoyen devrait avoir le choix de glisser son bulletin dans l’urne de la ville ou il travaille et exerce plutôt que dans le village où il a son adresse et où il dort (C est mon cas, ça me scandalise ça ! d’autant plus que j’exerce dans ma ville des métiers de promotions multi culturelles et que je suis souvent sollicite par les politiques locaux) 3 le droit de vote à 16 ans, âge légal d’entrée dans l’emploi.

  3. Très bonne initiative, à pousser dans la mesure du possible au niveau nationale pour avoir un indicateur fort.

  4. Un audit orienté, loin de tout objectivité… Le cadre de “réflexion” que vous y imposé m’a fait l’effet d’une chape de plomb… Est-il possible pour des membres du socialisme réformiste, de considérer que les mouvances révolutionnaires ne sont pas désengagés politiquement mais juste engagé différemment, avec pour but une réelle refonte de l’organisation et du fonctionnement du pouvoir et de ses institutions en France ?

  5. Plus que la 6e république française, je suis plutôt pour la première démocratie française. Cela signifie d’impliquer directement les citoyens dans la prise de décision plutôt qu’élire des gens qui décident de ce qu’ils veulent à la place des citoyens (en clair, le citoyen doit voter plutôt qu’élire).

  6. Tout est fait pour que le peuple se désintéresse progressivement de la politique en général. Les « affaires », les magouilles et autres péripéties financières ne sont pas réprimées avec suffisamment de sévérité. Un vol a l’étalage parce qu’on a faim peut vous valoir de la prison et/ou une amende que vous ne pourrez pas payer puisque quand vous en êtes à voler pour manger c’est que vous ne pouvez pas acheter ; alors qu’un élu peut spolier des sommes pharaoniques ou les détourner et écoper d’une peine sans commune mesure à celle dont écopera le voleur de pommes.
    Je peux admettre qu’on fasse de la politique un métier et même une carrière. Mais alors les hommes politiques doivent se voir ôter tous privilèges, tous passe-droits et doivent rendre compte de leurs actes et être traduits en justice quand c’est nécessaire et dans des délais raisonnables et comme tout le monde. Voler l’état c’est voler le peuple. Les peines doivent être revues pour ces délits. C’était bien la peine de faire La Révolution pour constater que les privilèges n’ont non seulement pas disparu mais qu’ils perdurent allègrement. On ne se cache même plus pour piquer dans la caisse avec tous ces technocrates décomplexés. Faut que ça change.
    Des raisons pour faire retourner le peuple aux urnes et leur faire aimer la politique, il y en a mille et une et chacun pourrait en évoquer 3 ou 4 sans se donner la peine de trop réfléchir.
    Aux présidentielles de 2017 j’ai voté Mélenchon aux 2 tours (donc vote nul au second tour) et je connais pas mal de gens qui auraient voté Mélenchon s’il était arrivé au deuxième tour mais ils ont voté Macron car ils ont eu peur de l’épouvantail Le Pen. Je n’ai pas pu m’y résoudre.
    Et j’ai l’impression que 2022 s’annonce sous les mêmes auspices. Pitoyable !

  7. Si aucun des programmes portés par les candidats du second tour ne me convient pas, alors je vote blanc, et ce depuis l’élection présidentielle de 2017 comprise.

  8. Beau boulot !
    C’est vrai que tu n’avais pas grand chose à faire jusque là !😂
    Bonnes vacances, méritées, à la Dream Team.

  9. C’est difficile de croire qu’avec notre petite voix on peut faire changer le cours des choses. Juste besoin de se rappeler qu’on est nombreux à le vouloir…

  10. Comme dit dans un autre commentaire, vous ne posez pas la question concernant le second tour. Là je me suis abstenu, 3 candidats avec des étiquettes différentes mais avec le même produit dedans. J’aime pas que l’on me prenne pour une truffe. Et comme le vote blanc ne sert à rien…

  11. Le groupe France insoumise de St Malo est très intéressé par cette action . Est-il possible de reprendre le questionnaire en ligne en changeant le nom de la ville à notre compte ?

  12. Je m abstiens de voter. Je constate à chaque fois les alliances entre partis, les lois qui changent et ne tiennent pas compte des bulletins blancs, des abstentionnistes… C est comme si on tentait de nous obliger à manger dans un restaurant réputé pour sa mauvaise cuisine et qu’on insistait en disant il n’y a que ça, si tu as faim tu manges… Et bien moi, ça me coupe l’appetit d autant plus qu’il y a des gens formidables en France mais ils n’ont pas accès aux hautes fonctions… Ils ont de grandes qualités et capacités mais ils ne sont pas corompus par la clique politicarde.

  13. Comme le dit un autre : Vous orientez la question sur la 6 ème république et c’est maladroit. 90% des gens ne savent même pas ce qu’est une république, encore moins la 5 ème, et encore moins ses origines.

Déposer une contribution

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *